Christian Coleman et Fred Kerley ont déjà donné le ton

0

La nouvelle sensation du sprint américain Christian Coleman a dominé les séries du 100 m, tandis que Fred Kerley n’a pas eu à forcer son immense talent sur 400 m, lors de la 1re journée des Championnats des Etats-Unis jeudi à Sacramento.

Dans la chaleur accablante de la Californie (43°C), Christian Coleman a montré une nouvelle fois, à 21 ans, qu’il ne faisait aucun complexe et qu’il faudrait compter sur lui lors des Mondiaux de Londres en août.

Avec son chrono de 9 »93 lors de la 1re journée des Championnats des Etats-Unis, le détenteur de la meilleure performance mondiale de l’année (9.82) a devancé Isiah Young (9.97), tandis que Justin Gatlin, vice-champion olympique 2016, a dû se contenter de la 3e place (10.00). « Je me sens bien, j’ai encore de la marge, je voulais juste réussir mon entrée dans la compétition », a insisté Coleman, passé professionnel la semaine dernière.

Il se méfie toutefois encore de l’inusable Gatlin, même si celui-ci n’est toujours pas passé sous les dix secondes cette saison. « Ce chrono est quasiment irréel pour moi, je n’ai jamais été aussi gêné par des pépins physiques que cette saison, mais je me bats », a assuré le vétéran américain, convaincu de dopage à deux reprises dans sa carrière.

Tyson Gay n’a en revanche pas obtenu son billet pour les demi-finales qui auront lieu vendredi, comme la finale: le triple champion du monde 2007 a terminé à la 15e place avec un chrono de 10″17, loin de son record personnel (9″69) qui en fait le deuxième homme le plus rapide de l’histoire derrière le roi Usain Bolt.

Montano en piste enceinte

Gay, 34 ans, dispute une dernière saison pour rendre hommage à sa fille, Trinity, tuée à 15 ans par une balle perdue en octobre 2016 lors d’un échange de coups de feu entre deux automobilistes. Trayvon Brommell, médaillé de bronze du 100 m des Mondiaux-2015, s’est également arrêté dès les séries (21e, 10″22).

Autre représentant de la nouvelle génération US, Kerley n’a pas forcé en séries du 400 m: il a signé le meilleur chrono de la soirée (45″13) en coupant son effort à 30 m de la ligne d’arrivée et n’a pas approché son record personnel (43″70), chrono de référence de l’année. « Je peux aller beaucoup plus vite, c’est clair, mon but cette saison est simple: je veux gagner », a-t-il prévenu.

Chez les dames, Tori Bowie, vice-championne olympique 2016 du 100 m, a dominé sans surprise sa série en 10″90. Seules deux autres concurrentes, Morolake Akinosun (10″98) et Barbara Pierre (10″99), sont passées sous le seuil symbolique des 11 secondes. La star de l’athlétisme américain Allyson Felix, sextuple championne olympique et nonuple championne du monde, a terminé à la 2e place de sa série et a été créditée du 7e chrono de la soirée (11″03). « Mon objectif, c’est le 400 m des

Mondiaux », a-t-elle rappelé.

Les séries du 800 m ont été marquées par l’exploit d’Alysia Montano, qui a pourtant terminé à la dernière place: la New-Yorkaise, 4e du 800 m des Mondiaux 2013 de Moscou et 5e lors des JO 2012 de Londres, est enceinte de quatre mois. Elle avait déjà disputé les Championnats des Etats-Unis 2014, à quelques semaines seulement de son premier accouchement.

Source : eurosport.fr

Share.

About Author

Leave A Reply