Côte d’Ivoire / Condamnation de Guillaume Soro à 20 ans de prison ferme

0

L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ancien Premier ministre a été condamné ce mardi 28 avril 2020, à 20 ans de prison ferme, 4,5 milliards de F CFA d’amende, et à la privation de ses droits civiques pendant sept ans. C’est une décision de la justice ivoirienne qui l’a été reconnu coupable de recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux.

La justice ivoirienne reproche au Premier Ministre Guillaume Soro, l’achat de sa résidence de Marcory Résidentiel, un des quartiers huppés d’Abidjan, en 2007, pour un peu plus d’1,5 milliards de francs CFA (environ 2,3 millions d’euros).

Selon l’accusation, Guillaume Soro s’est offert cette villa grâce à des fonds du trésor public ivoirien via la SCI Ebure, une société civile immobilière.

Indiquons que l’ex-président de l’Assemblée Nationale était absent lors du procès car exilé en France depuis son retours manqué à Abidjan le 23 décembre 2019. Il faut préciser également que ses avocats ont décidé de ne pas y assister et demande au pouvoir du Président Alassane Ouattara de respecter la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). Laquelle cour exige l’annulation du mandat d’arrêt international contre l’accusé.

KY (nouvelleafrique.org)

Share.

About Author

Leave A Reply