Economie : Les Journées nationales de la Microfinance (JNM2020) annoncées pour les 7 et 8 avril prochains

0

La deuxième édition, des Journées nationales de la microfinance (JNM2020), se tiendra les 7 et 8 avril 2020, à Abidjan sur le thème : ‘’Contribution des systèmes financiers décentralisés (Sfd) au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire ‘’.

La cérémonie de lancement, ce jeudi 05 mars 2020, à Abidjan-Plateau, aura été l’occasion de s’apercevoir de la bonne santé des systèmes financiers décentralisés. Les Jnm, faut-il le souligner, visent à sensibiliser le public et les acteurs sur les enjeux de la microfinance dans le développement socio-économique de la Côte d’Ivoire. Et son rôle dans le processus de création des richesses.

Vice-présidente de l’Association des professionnels des systèmes financiers décentralisés de la Côte d’Ivoire (Apsfd), Hélène Diarra a affirmé que les secteurs de la microfinance en Côte d’Ivoire enregistrent des résultats positifs. A l’en croire, cela a été possible grâce à l’engagement du ministère de l’Economie et des Finances aux côtés des Sfd pour promouvoir un secteur de la microfinance responsable et inclusif. Toute chose qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des ménages en Côte d’Ivoire.

Poursuivant, elle a rappelé le bilan de l’exercice 2017-2019. « Le nombre des clients ou membres du secteur financier décentralisé s’élevait 1.241.000 est passé en 2019 à 1.880.093 soit un taux de progression de 52%. Le montant de l’épargne collectée est passé de 257 milliards de FCFA en 2017 à 349 milliards de FCFA en 2019 soit un taux de progression de 37%. L’encours de crédit s’établit de 28% passant de 265 milliards de FCFA en 2017, à 341 milliards de FCFA en 2019 ».

A l’analyse de ces données, elle a affirmé que l’on peut soutenir que l’activité des Systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire connait une mette progression permettant ainsi à davantage de personnes à faibles revenus d’avoir accès aux produits financiers réduisant ainsi leur vulnérabilité.

Pour sa part, Mme Tioman Caroline, conseiller technique, représentante du ministre de l’Economique et des Finances à souligner que « comme en 2018, les Journées nationales de la microfinance 2020 procureront au secteur de la microfinance, un cadre de référence pour échanger sur la contribution des systèmes financiers décentralisés à l’inclusion financière ».

Dans son propos, elle a indiqué que la microfinance joue un rôle majeur dans l’amélioration de l’accès de la population au système financier. « Grâce à la dimension sociale de leur mission, les Sfd offrent des produits et services adaptés aux populations vulnérables, notamment, les femmes, les jeunes, les micro, petits et moyens entrepreneurs », a-t-elle fait remarquer. Et d’affirmer : « Le ministères de l’Economie et des Finances, conscient du rôle important que jouent les Sfd dans l’inclusion financière des populations fait la surveillance du secteur en vue de le préserver des crises systémiques et de créer des conditions de solidité financière à travers des interventions visant à consolider le cadre règlementaire et institutionnel… restructurer les différentes structures en difficultés, améliorer les performances opérationnelles. »

Poursuivant, elle a relevé que dans le cadre de l’amélioration du secteur, l’Agence de promotion de l’inclusion financière de Côte d’Ivoire a été créée depuis 2018 afin d’accompagner l’ensemble des acteurs du système financier qui interviennent dans la mise en œuvre de la stratégie de l’inclusion financière.

A noter que les Journées nationales de la microfinance 2020 seront marquées d’intenses activités, à savoir l’exposition, des conférences, des débats et ateliers et un déjeuner débat de récompense.

In abidjan.net

Share.

About Author

Leave A Reply