FORMIDABLES ÉDITORIALISTES / APPEL A LA SAINTETÉ

0

Dans l’Église, tous les chrétiens, sont appelés à la sainteté selon la parole de l’apôtre : « Oui, ce que Dieu veut c’est votre sanctification » (1 Th 4, 3 ; cf. Ep 1, 4). C’est pourquoi, au cours de son ministère, Jésus a mis particulièrement l’accent sur l’appel à la sainteté de vie : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48). Ainsi, tous ceux qui ont adhéré au Christ qu’ils soient laïcs et clercs, sont appelés à la sainteté de vie dont Dieu est la source. Saint Paul les encourage à vivre dès maintenant comme des saints et comme des élus de Dieu, saints et agréables avec les sentiments de bonté, d’humilité et de miséricorde (Col 3, 12). Alors, l’appel pressant à la sainteté de vie comme réponse concrète de notre adhésion au Seigneur donnera des fruits abondants pour nous consacrer à la gloire de Dieu et au service des autres. Oui, la recherche de la sainteté n’est pas au-delà de nos capacités. Elle est un don de Dieu par l’unique Esprit Saint qui en est la source. On pourrait alors dire, aspirer à la perfection de vie est une vocation suscitée par l’Esprit Saint. Ainsi, il ouvre plusieurs voies de sainteté pour dire que la voie qui conduit à la plénitude de la vie en Dieu n’est pas unique. Elle est plurielle comme l’atteste saint Matthieu dans la péricope du jugement : « le roi dira à ceux qui sont à sa droite : venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume de Dieu. J’ai eu faim, vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, vous m’avez accueilli ; j’étais nu, vous m’avez habillé ; j’étais malade, vous m’avez visité ; j’étais en prison, vous êtes venus jusqu’à moi. » (Mt 25, 34-36). Nous découvrons dès lors que nous sommes tous des candidats à la sainteté par le témoignage de notre vie personnelle et communautaire d’amour sincère envers Dieu et envers les autres. Le pape François peut alors nous dire : « Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse. Es-tu travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. Es-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. » Voilà que la sainteté est à nos portes. Nous pensions qu’elle était le propre des hommes spéciaux et qu’il fallait pratiquer des choses spéciales sortant de l’ordinaire pour la vivre. Nous nous rendons à l’évidence qu’elle est possible et nous la rencontrons dans les petites choses ordinaires de la vie en société, en famille et en Eglise. Alors, pourquoi ne pas nous engager aujourd’hui pour nous inscrire à être des candidats potentiels. Oui, n’ayons pas peur de rechercher la sainteté comme état de vie. Nous apporterons au monde un ciel nouveau et une terre nouvelle. Dieu compte sur nous.

                                                                                                Père Patrice BAYALA,                                                                                                                                                         Curé de la Paroisse  Saint Jean Baptiste de Didiévi,                                                                                                   Diocèse de Yamoussoukro

 

Share.

About Author

Leave A Reply