AILCT: Les Pays-Bays aux côtés de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme

AILCT: Les Pays-Bays aux côtés de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme

Les Pays-Bays s’impliquent aux côtés de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme transfrontalier. Cela s’est traduit par une séance de travail, ce lundi 8 janvier 2024, entre le ministre d’Etat, ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara et son homologue néerlandaise, Kajsa Ollongren, ministre de la Défense du Royaume des Pays-Bas, en visite de travail en Côte d’Ivoire, du 8 au 9 janvier 2024.
Téné Birahima Ouattara s’est réjoui du renforcement des liens de coopération en matière de Défense entre les deux pays par la signature, ce jour, d’un accord sur le statut des Forces néerlandaises en stationnement temporaire en Côte d’Ivoire, ainsi qu’une lettre d’intention qui définit le cadre général de la coopération militaire.


Il a, au nom du Président de la République, Chef suprême des armées, Alassane Ouattara, remercié le Royaume des Pays-Bas, membre du Conseil d’administration de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), qui demeure un acteur majeur dans l’appui à la lutte anti-terroriste. L’UA et la CEDEAO sont membres ex-officio du Conseil. Installée à Jacqueville à proximité d’Abidjan, et profitant des facilités et infrastructures de la capitale ivoirienne, l’académie a pour ambition de favoriser la prise en compte globale du terrorisme, depuis le renseignement jusqu’au traitement judiciaire en passant par l’action des forces spécialisées. Accueillant des cadres d’horizons variés, ces formations favorisent les échanges de bonne pratique, la connaissance mutuelle entre acteurs comme le développement de synergies locales et régionales, propice à une interopérabilité des modes d’action. L’AILCT est née d’une proposition franco-ivoirienne de renforcer les capacités des États de la région dans leur lutte contre le terrorisme. 

Stéphane Badobré

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *