Accueil Politique Cameroun: L’ACFAC réclame la suspension de Samuel Eto’o pour double nationalité

Cameroun: L’ACFAC réclame la suspension de Samuel Eto’o pour double nationalité

12
0

L’Association des clubs amateurs du Cameroun (ACFAC) demande la suspension de Samuel Eto’o de ses fonctions de président de la Fecafoot en raison de sa double nationalité. Selon un communiqué qui a abondamment circulé ce mardi 2 juillet 2024 sur les réseaux sociaux, les clubs amateurs du Cameroun disent avoir, au terme d’une procédure de vérification, obtenu la preuve que Samuel Eto’o est Espagnol depuis le 1er octobre 2007.
Ils rappellent que d’après l’article 31 alinéa (a) de la loi N°68-LF-3 du 11 juin sur la nationalité camerounaise, «perd la nationalité camerounaise, le Camerounais majeur qui acquiert ou conserve volontairement une nationalité étrangère». En effet, cela aurait donc dû entraîner la perte de la nationalité camerounaise de Samuel Eto’o depuis 2007. Toutefois, il a continué à représenter le Cameroun dans l’équipe nationale jusqu’en 2014.
Selon les règlements de la Fecafoot, une personne non camerounaise ne peut pas prétendre à la présidence de l’instance dirigeante du football camerounais. Sur cette base, l’ACFAC a saisi la Commission d’Éthique de la Fecafoot pour demander la suspension provisoire de Samuel Eto’o de son poste de président de la Fecafoot.
En plus de cette suspension, l’ACFAC réclame l’interdiction à vie de toute activité liée au football au Cameroun pour Samuel Eto’o, ainsi que le remboursement de tous les avantages dont il a bénéficié en tant que président de la Fecafoot.

Stéphane Badobré

LIEN VERS LA SOURCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici