CAN 2023 – Sébastien Desabre (coach RDC) : « on est tombé face à une belle équipe de la Côte-d’Ivoire »

CAN 2023 – Sébastien Desabre (coach RDC) : « on est tombé face à une belle équipe de la Côte-d’Ivoire »

Les rêves de sacre de la République Démocratique du Congo se sont envolés ce mercredi avec la défaite des Léopards en demi-finale de la CAN 2023 face à la Côte d’Ivoire. A la fin de cette rencontre, le sélectionneur du Congo, Sébastien Desabre était présent en conférence d’après-match. Occasion pour le technicien de revenir sur le parcours de son équipe et la déception de l’élimination. Des propos recueillis par Dounia Mesli envoyée spéciale d’Africa Top Sports à la CAN 2023.

Journaliste : Quelle lecture faites-vous de cette rencontre qui vous a opposé à l’équipe de la Côte d’Ivoire ? 

Je trouve que c’est un match avec une très belle intensité. Un match où on est bien rentré dans les 30 premières minutes. Je pense que si on ne gagne pas le match, c’est parce qu’on ne valide pas notre temps fort en début de match. Après le cooling break de la première mi-temps le jeu a commencé à baisser. En fin de première mi-temps et en début de la seconde mi-temps, j’ai trouvé qu’on a été moins dangereux par rapport à ce qu’on aurait dû. Après il faut reconnaître qu’en face de nous il y avait une bonne équipe de la Côte-d’Ivoire. Ça ne s’est pas joué à grand chose. Forcement on est déçu ce soir parce que je pense qu’on avait le capacité d’aller dans une étape supplémentaire

Journaliste : Le match vous l’avez complètement perdu en seconde période. Les changements n’ont pas donné l’effet recherché.

Non, je pense qu’à un moment donné il y a un rapport de force qui s’installe. Au départ on l’avait, ce rapport de force. On ne l’a pas bonifié. Ils l’ont eu à un moment donné en deuxième mi-temps. On défend mal sur une situation, ils ont le joueur qui fait le geste juste, la qualité qu’il faut. Peut-être qu’on a manqué juste un peu d’énergie sur la seconde mi-temps. On a essayé pour pouvoir marquer en changeant de système, en changeant les joueurs dans le système. Mais je pense que ça n’a pas suffit ce soir.

Journaliste : Est-ce que vous pensez que tout était contre vous aujourd’hui avec un public incroyable et surtout pensez-vous injuste le but annulé en début de match ? 

Oui, le contexte était forcément plus favorable à la Côte d’Ivoire parce que c’est à domicile avec un stade magnifique. C’était un beau match de foot. J’ai revu les images du but qu’on nous refuse. Mais on ne va pas épiloguer sur ça, se plaindre non plus parce que si on efface ce but, on n’a réussi aucun derrière.

Journaliste : En conférence d’avant-match vous disiez que votre équipe était maintenant prête pour prétendre à un titre continental. Finalement vous perdez le match, quel sentiment vous anime ?

Le premier sentiment c’est la déception parce que la physionomie du match nous amène à être déçu. Parce qu’on peut y croire par rapport à notre prestation complète, même si on est tombé face à une belle équipe de la Côte-d’Ivoire. Mais à l’heure du bilan ce sera positif quoi qu’il arrive parce que les garçons méritent que ça soit positif. Et ça c’est le plus important. Même ce soir on a perdu un match de football en essayant de tout faire pour pouvoir gagner. Bien-sûr qu’ils sont déçus. Mais pour nous staff technique, ça nous permet aussi de voir le comportement de notre équipe dans ce genre rencontre. Ça va nous servir pour la suite.

Journaliste : Est-ce qu’on peut dire que vous êtes responsable de votre piètre prestation d’aujourd’hui avec des choix qui n’ont pas apporté des résultats positifs.  

Piètre, je pense que c’est un peu dur. Je suis plutôt fier de mes joueurs. Fier de Gaël Kakuta, fier de Gedeon Kalulu qui pour moi a fait une très belle CAN.

 

Crédit Photo : ATS

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *