CAN 2023 / Seko Fofana : « Je suis très heureux parce qu’on était attendus au tournant »

CAN 2023 / Seko Fofana : « Je suis très heureux parce qu’on était attendus au tournant »

Après le sacre de la Côte d’Ivoire en finale de la CAN 2023 face au Nigeria (2-1) Seko Fofana s’est confié aux médias en zone mixte. Le milieu de terrain ivoirien reste fier du parcours plein d’émotions et estime que les Éléphants doivent continuer par rester ambitieux lors des échéances à venir. C’était au micro de Dounia Mesli envoyée spéciale d’Africa Top Sports à cette CAN.

Journaliste : Pour vous qui aviez quelques soucis avec la sélection nationale avec des polémiques autour de vos absences, à un moment on a pensé que vous ne serai pas à la CAN, est-ce que ce titre a un goût particulier ? 

Seko Fofana : C’est vrai que j’ai manqué des CAN, des qualifications pour la Coupe du monde, j’avais mes raisons. Aujourd’hui je n’ai aucun regret par rapport à tout ça. Je suis venu avec beaucoup de pression, beaucoup d’attentes aussi de la part des Ivoiriens. Je suis heureux parce que j’ai pu répondre présent. J’ai toujours mouillé le maillot, j’ai donné le maximum. Ce soir c’est une victoire collective et je suis très heureux parce qu’on était attendus au tournant. Ce n’est pas évident d’être le pays hôte. On a vécu énormément de difficultés. On a été au fond du trou mais on est revenu avec une force mentale et aujourd’hui je pense que les gens peuvent être fiers. J’espère que tout le monde va pouvoir profiter de ça.

Africa Top Sports : Seko, vous avez surtout montré aussi que le football africain n’a rien à envier à personne. 

S.F. : Exactement, je pense que toutes les équipes ont énormément progressé, ont montré que l’Afrique avait beaucoup progressé. On n’a plus de petites équipes. Je ne suis pas sûr de vouloir rejouer encore face à la Guinée Équatoriale. Après cette claque, ça a été difficile mais ils nous ont aidé à revenir encore plus forts avoir une seconde chance et montrer à tout le monde qu’on était les meilleurs. C’est énormément de fierté. Je félicite toutes les autres équipes qui ont montré énormément de choses. Je pense qu’en terme de médiatisation on a vu une des meilleures CAN et ce soir on peut être fiers.

Journaliste : Qu’est-ce que vous voyez comme échéances à venir ? La Coupe du monde où la CAN 2025 ?

S.F. : Pour ma part, on va être honnête, je me pose énormément de questions. Je ne sais pas ce qui va être la suite parce que ce n’est pas simple. On va prendre le temps de bien réfléchir, de se poser tranquillement et puis, il y a certaines décisions qui vont peut-être arriver. Je crois que la Côte d’Ivoire ne doit pas se fixer de limite. Il y a une autre CAN qui va se dérouler au Maroc, on a une Coupe du monde à aller chercher. Je pense qu’on va mettre tous les ingrédients.

 

Crédit Photo : ATS

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *