Cédric Bakambu plaide pour l’arrêt des massacres dans l’Est de la RD Congo

Cédric Bakambu plaide pour l’arrêt des massacres dans l’Est de la RD Congo

Cédric Bakambu a brisé le silence entourant les massacres dans l’Est de la RD Congo dans un message posté sur les réseaux sociaux ce lundi, à deux jours du match des demi-finales contre la Côte d’Ivoire.

« Tout le monde est témoin des massacres dans l’Est du Congo, mais le silence persiste », a écrit le joueur du Real Bétis. « Consacrez la même énergie que celle déployée pour parler de la CAN afin de mettre en lumière ce qui se déroule chez nous. Aucun geste n’est insignifiant », a-t-il ajouté.

Les groupes armés opérant dans l’est de la RD Congo sont accusés de commettre des atrocités, y compris des massacres de civils, des viols systématiques, et des destructions de villages. Les populations locales, prises au milieu de ces conflits, sont les principales victimes de ces violences, subissant des souffrances indicibles et perdant souvent leurs foyers, leurs moyens de subsistance et leurs proches. Malgré les efforts déployés par les autorités congolaises et la communauté internationale pour résoudre ces conflits, la situation reste complexe et difficile.

La RD Congo affronte la Côte d’Ivoire, pays hôte, ce mercredi 7 février dans le deuxième match des demi-finales de la CAN 2023 au stade d’Ebimpe. Le match est prévu à 20h GMT.

 

 

 

 

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *