Accueil Politique Côte d’Ivoire: Le Pr. Aké N’Gbo élu président de l’Ascad

Côte d’Ivoire: Le Pr. Aké N’Gbo élu président de l’Ascad

20
0

Côte d’Ivoire: Le Pr. Aké N’Gbo élu président de l’Ascad

Le professeur Aké Gilbert Marie N’Gbo, agrégé en sciences économiques, a été élu à Abidjan le 20 juin 2024 président de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines (Ascad) de Côte d’Ivoire. C’est la liste composée du Pr. Aké N’Gbo et Yacouba Konaté qui a remporté le scrutin face à la liste des Pr. Jacqueline Oble et Jérémie Kouadio.
Selon un communiqué émanant de la société savante daté du 1er juillet 2024, l’ancien recteur de l’Université de Cocody a officiellement pris fonction lors d’une cérémonie de passation de charge présidée par Pr. Saliou Touré.
Le professeur Gilbert Aké N’Gbo, ex-président de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, succède ainsi à l’ex-président de l’Ascad, Antoine Asseypo Hauhouot.
Avec un parcours académique impressionnant, Aké N’Gbo a conduit plusieurs projets de développement dans le pays et sur le continent. Il est connu pour son engagement envers la recherche, la culture et la science.
Selon des sources proches de l’institution, il entend, sous son mandat, impulser l’organisation à aborder les défis contemporains du continent africain et de la diaspora. L’éminent professeur a, toutefois, relevé l’unité et la collaboration entre la recherche scientifique et les différents domaines d’activités.

Le professeur Aké N’Gbo arrive à la tête de cette institution, alors que l’Ascad envisage de lancer plusieurs initiatives clés destinées à stimuler l’innovation et la créativité, en vue d’apporter son empreinte à la culture africaine.

L’Ascad de Côte d’Ivoire a été créée en 2003 et a assumé la qualité de membre d’un organe prédécesseur, la Fédération des Associations Scientifiques de Côte d’Ivoire, qui était un associé national de l’ISC depuis 1992.

L’organisation a pour objectif de contribuer au développement et au rayonnement des sciences, des arts, de la culture africaine et de la diaspora africaine afin d’atteindre la croissance économique et le progrès social.

Stéphane Badobré 

LIEN VERS LA SOURCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici