Exclu – ATS : Georges leekens (Ex- sélectionneur des Verts) : « l’Algérie pourra rebondir à nouveau…»

Exclu – ATS : Georges leekens (Ex- sélectionneur des Verts) : « l’Algérie pourra rebondir à nouveau…»

Dans une interview exclusive accordée à «Africa Top Sports», l’ex- sélectionneur Belge de l’Algérie et de la Tunisie, Georges Leekens (74 ans) a évoque la coupe d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement en  Côte d’Ivoire et de la participation catastrophiques des équipes maghrébines dont l’Algérie. 

 

Comment expliquez vous, la sortie prématurée des équipes nord-africaines de la CAN2023, à l’image de l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte et le Maroc ?

De multiples raisons. Pour le Maroc,  Je crois qu’ils ont pris à la légère ce tournoi, comme la Belgique nous a fait aux deux dernières éditions de la  Coupes du Monde. Je pense qu’ils sont beaucoup plus concentrés avec leurs clubs respectifs…..

Cette concentration, ça doit être à 200%, voir à 300%, surtout en Afrique. Ce n’est pas une Coupe du Monde, ce n’est pas l’Euro. Une CAN C’est spécial, très spécial Oui.

Et ce n’est pas toujours les grands favoris qui gagnent. Tu as vu avec le Cameroun qui a gagné la CAN2017 au Gabon, sans leurs grands joueurs.

L’Algérie a gagné la Coupe d’Afrique en 2019 en Égypte alors qu’elle n’était pas le favori à ce moment-là. Et c’est peut-être le mieux pour les autres.

Là, tu regardes maintenant l’Afrique du Sud, qui n’a pas une grande équipe ou de grands joueurs, mais ils ont un groupe soudé, composé essentiellement de joueurs locaux. Mais à la fin, ils sont arrivés à un stade avancés de la compétition. Je veux ajouter une chose.

Allez-y…..

Ce rôle de favori, ça gêne un petit peu certaines équipes, certains pays.

Tu ne peux pas prendre un match à la légère, même contre le Cap Vert ou n’importe quelle équipe. L’Égypte aussi est éliminée. Certes, leur meilleur joueur était dehors à cause de blessure (Ndlr ; Salah), mais tu dois être bien préparé, bien concentré. C’est une petite préparation. Vous n’avez pas  beaucoup de temps. Oui. Cette Coupe d’Afrique est spécial. Ce n’est pas toujours logique ce qui se passe.

Pour la Tunisie, je n’étais pas surpris de leur parcours car ils n’ont pas vraiment renouvelé leur équipe.

Sinon, en tant que ex- sélectionneur de l’Algérie, comment vous expliquez la performance de l’Algérie qui est complètement  passée à côté durant cette CAN? 

Vous savez que ,moi, j’aime bien Belmadi parce que c’était mon ancien joueur, mon ancien capitaine. Il est pour moi un bon entraîneur. Il a fait de grands résultats avec les Verts, peut-être trop grand même dans un passé très récent.

Il a fait une belle performance en remportant cette Coupe d’Afrique en Égypte. Et pour l’Algérie, je crois que c’est logique qu’ils étaient des favoris pour cette CAN2023.

Ce n’est pas toujours évident, mais certainement, tu as besoin des grands joueurs, au grand moment, peut-être qu’ils n’étaient pas véritablement impliqués à 100%.

Pourtant, je croyais qu’ils avaient un certain équilibre au point de vue offensif, défensif. Mais à la fin, l’Algérie a été éliminée.

Dans ce genre de compétition, Tu dois marquer, tu dois créer des occasions et ne pas encaisser des buts. Il y a parfois un manque de concentration. J’ai vu des fautes défensives qui sont stupides. Et là, tu ne peux pas avancer. Tu ne donnes pas de cadeau à l’adversaire sur un tournoi pareil. L’Algérie a encaissé quatre buts en trois matchs, c’est beaucoup. C’est trop. C’est trop pour une équipe comme l’Algérie.

Qu’est ce qui a changé réellement par rapport à l’année du sacre en Égypte ? 

L’Algérie a remporté cette CAN alors qu’elle n’était pas la favorite de ce tournoi. Et maintenant, c’est le contraire. En effet, il y a beaucoup de joueurs qui évoluent maintenant dans des grands clubs. Dans des grands pays aussi. Pour ça, en principe, ça doit être une évolution. Une évolution en bons termes.

Ce fut pareil avec le  Cameroun, ils n’ont plus fait de résultats, depuis la CAN2017 remportée au Gabon.

Hugo Broos avait gagné la coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun, sans les  grandes vedettes.

Mais à la fin, pour moi, les grandes vedettes doivent être en grande forme pour faire des grands résultats. C’est le cas d’Osimhen, au Nigeria qui a propulsé son équipe jusqu’à la finale de la CAN, ou encore Haller avec la Côte d’Ivoire.

La FAF va établir une short – List pour choisir le successeur de Belmadi à la tête des verts, avez- vous une  idée sur les entraîneurs contactés ? 

J’ai une petite idée, oui. J’étais un petit peu triste que Belmadi eut quitté la sélection. Mais c’est la vie. C’est la vie d’un entraîneur….

Moi, j’ai directement arrêté après la CAN2017 avec l’Algérie, parce que je trouvais que les résultats n’étaient pas assez bons au Gabon. Le jour après, j’ai démissionné. Tu dois tout recommencer pour  bâtir une équipe avec des joueurs qui sont assez bons, qui jouent dans de grands clubs. Il faut savoir les motiver ces joueurs- là. A mon avis à propos de l’Algérie, il faut garder certains cadres et faire un bon Mix avec les jeunes joueurs de qualité, à l’image de l’attaquant du Royale Saint Giloise qui va très vite mais qui n’a pas beaucoup jouer durant cette CAN (Ndlt ; Amoura).

Le plus important  pour moi c’est de trouver quelqu’un qui connaît les joueurs et la mentalité du joueur algérien. Parce que, Belmadi connaissait les joueurs.

Oui, il faut rebâtir quelque chose, qu’on veut gagner quelque chose. Pas seulement en faire avec, mais ils doivent se dire ; on veut gagner. Il faut fixer des objectifs. Il faut fixer des objectifs pour gagner des titres.

Exactement. Donc selon vous, Monsieur Leekens, l’Algérie peut rebondir avec ces joueurs de qualité ?

Je crois qu’il y a des joueurs maintenant de haut niveau, mais, il faut absolument les responsabiliser, et certainement pour leur pays, ils doivent faire quelque chose.

Moi je suis sûr et certain que l’Algérie va rebondir, parce qu’il y a des garçons qui  jouent à Milan, à l’AS Rome , au Borussia Dortmund, etc… ,  il y a un bon équilibre défensivement aussi.

Il faut profiter de cet avantage pour préparer une équipe qui veut de nouveau gagner, comme ils l’ont fait en Égypte. Et il y a certaines valeurs qui reviennent toujours aussi, pas seulement la technique, mais aussi le physique, le mental, l’intelligence, ne pas faire des choses stupides, pousser l’adversaire vers des fautes. Alors, il y a un grand travail à faire, et oui, le nouveau sélectionneur doit, à ce moment-là, prendre ses responsabilités, et ce n’est pas toujours le meilleur qui doit jouer, c’est le meilleur équipe qui doit jouer.

 Et quel est le sélectionneur qui peut faire ça… ?

Ah ça, je ne peux pas le dire. J’ai lu dans la presse que certains entraîneurs intéressaient la FAF. Cependant, tu n’as pas un Guardiola qui va venir, tu n’as pas un Klopp qui va venir, ça, c’est sûr, mais tu vas trouver quelqu’un qui va aimer le pays, qui va aimer l’Algérie, qui va aimer les joueurs, et qui veut faire une équipe, et qui sera lui- même persuadé de réussir quelque chose avec l’Algérie.

Revenons à la CAN2023, certains spécialistes disent que c’est la meilleure CAN de tous les temps. Est-ce que vous êtes de cet avis ?

Il y avait beaucoup de matchs qui n’étaient pas très intéressants. Mais,  ce n’était pas mauvais du tout. C’était très collectif, on a vu aussi beaucoup d’engagement, mais pour dire que c’est une grande Coupe d’Afrique, je ne suis pas tout à fait d’accord.

Même sur le plan technique. Mais il faut avouer que c’est la CAN des surprises, on a vu des équipes comme l’Angola, le Cap Vert, l’Afrique du Sud ou la RD Congo qui ont fait un parcours honorables.

Personnellement, je voulais voir mon ami Hugo Broos en finale, Mais, je crois qu’il a fait un bon parcours avec les Bafana Bafana. Il a perdu aux tirs au but la demi- finale face au Nigeria.

Selon vous, qui remportera la CAN2023 entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria? 

Les ivoirien, ils sont normalement favoris, ils joueront chez eux et devant leur public. Ils ont montré un grand mental et une grande envie de rebondir, toutefois,  mais tout peut arriver avec cette Coupe d’Afrique. Les Super Eagles ont montré une grande solidité durant cette édition. Ils ont mémé ou battre les Ivoiriens aux poules. En tous cas, ce sera une belle finale à voir.

Entretien réalisé par ; Sofiane mehenni

Crédit Photo : ATS

 

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *