Accueil Politique Incidents à la mairie de Hiré: Le Pdci prend position

Incidents à la mairie de Hiré: Le Pdci prend position

55
0

Dans une déclaration publiée ce mercredi 3 juillet 2024, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) dénonce les incidents survenus la veille à la mairie de Hiré. « Le mardi 2 juillet 2024, des militants du Rhdp ont tenté d’empêcher la tenue de la session du conseil municipal de la commune de Hiré, prévue le même jour, en menant des manifestations violentes. Selon eux, ces actions seraient motivées par la décision du maire de la commune, M. Kacou Gilbert Francis, de revenir au Pdci, son parti d’origine, le 24 juin dernier », décrit le secrétaire exécutif en chef du Pdci, Dr Emmou Sylvestre. Avant de dénoncer: « Ces manifestations hostiles et violentes, en totale contradiction avec la loi de 2012-1128 du 13 décembre 2012 portant organisation des collectivités territoriales, notamment en ses articles 73 et suivants, qui prévoit les modalités et les cas pour lesquels la révocation d’un maire ou les adjoints au maire peut être prononcée ». Il assure que ces échauffourées ont fait beaucoup de dégâts dans la ville. Le calme ayant été rétabli par les forces de l’ordre.
Le maire de Port-Bouët se dit étonné que « le départ d’un cadre vers un autre parti, a fortiori un militant qui revient dans son parti d’origine, suscite aujourd’hui autant d’agitation et surtout des actes de violence de la part des militants du RHDP » .
 » Le Pdci note que de nombreux cadres des partis d’opposition, et même des membres du gouvernement actuel, ont adhéré au RHDP sans que cela n’entraîne une quelconque réaction hostile, encore, moins leur démission de leur poste ou mandat d’élu », a-t-il rappelé.
Tout comme le PDCI félicite le maire de Hiré et son conseil municipal  » pour avoir fait le choix de la démocratie ».
« Dans la droite ligne de l’appel lancé par le Président Tidjane Thiam, la porte du parti est toujours grande ouverte à tous ceux qui l’ont quitté, pour une raison ou une autre et d’une manière générale à tous les Ivoiriens désireux d’apporter leur pierre à la construction d’une Côte d’Ivoire unie, fraternelle et prospère », conclut Emmou Sylvestre, secrétaire exécutif en chef du Pdci.

Stéphane Badobré

LIEN VERS LA SOURCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici