Le torchon brûle entre la CAF et le gouvernement de la RD Congo

Le torchon brûle entre la CAF et le gouvernement de la RD Congo

Le gouvernement congolais est en colère contre la Confédération africaine de football (Caf) et le fait savoir. Très remontées après la décision de l’instance dirigeante du football continental de censurer les images des supporters congolais lors de la demi-finale de la CAN 2023 entre la RDC et la Côte d’Ivoire, les autorités congolaises ont exprimé ouvertement leur mécontentement à l’issue du conseil des ministres du vendredi 9 février.

« Le ​​Président de la république a exprimé sa totale désapprobation au regard du mauvais traitement réservé à nos supporters qui ont fait le déplacement à Abidjan pour assister à la demi-finale contre la Côte d’Ivoire (…) notamment la diminution de l’espace réservé dans les tribunes, l’interdiction d’accès aux calicots et aux différents supports de dénonciations de l’agression rwandaise dont notre pays est victime »a indiqué le porte-parole du gouvernement congolais à l’issue de la réunion gouvernementale.

Qualifiant cette attitude d’ »outrageante », le gouvernement de la RDC a décidé que la sélection nationale « ne s’associera plus, jusqu’à nouvel ordre, à une quelconque activité ou initiative de solidarité portée par la Confédération Africaine de Football (CAF) ».

Alors que la petite finale de la CAN 2023 se joue toute à l’heure entre la RD Congo et l’Afrique du Sud, reste à savoir quelle sera l’attitude de la CAF vis-à-vis des supporters congolais si ceux-ci s’affichaient une nouvelle fois dans les tribunes avec des supports de dénonciation de la guerre qui se déroule dans l’est de leur pays.

A noter qu’en conférence de presse vendredi, le président de la CAF, Patrice Motsepe, a démenti les allégations de censure et indiqué que l’instance est de coeur avec les Congolais.

 

 

 

 

Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *